Brèves

Influenza aviaire hautement pathogène H5N8 - Point sur les mesures applicables

 
Le ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt a relevé, par arrêté ministériel du 5 décembre 2016, le niveau de risque vis-à-vis de l’Influenza aviaire à son niveau maximal sur l’ensemble du territoire national métropolitain. Des mesures de restriction de mouvements et d'activités spécifiques s'appliquent pour tous les détenteurs de volailles et viennent compléter les mesures de biosécurité en vigueur depuis juillet 2016.

Le ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt a relevé, par arrêté ministériel du 5 décembre 2016, le niveau de risque vis-à-vis de l’Influenza aviaire à son niveau maximal sur l’ensemble du territoire national métropolitain. Des mesures de restriction de mouvements et d'activités spécifiques s'appliquent pour tous les détenteurs de volailles et viennent compléter les mesures de biosécurité en vigueur depuis juillet 2016.

Biosécurité

Les mesures de biosécurité définies par l'arrêté du 8 février 2016 doivent impérativement être en place dans tous les élevages, qu'ils soient commerciaux ou non, et, en particulier les dispositions visant à éviter les contacts avec la faune sauvage, notamment aux points d'alimentation et d'abreuvement. Des fiches pratiques pour appliquer les mesures sont disponibles gratuitement sur le site de l’itavi (http://www.itavi.asso.fr).

La surveillance clinique doit être renforcée : toute mortalité anormale, chute de ponte, baisse de consommation d'eau ou d'aliments doit faire l'objet d'une déclaration immédiate à son vétérinaire et à la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de l'Indre.

Tout transport d'oiseaux vivants doit être effectué dans des conditions sécurisées. Les caisses et camions doivent être nettoyés et désinfectés avant et après transport.

Confinement

Pour empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages, les volailles doivent être confinées dans un bâtiment. Elles peuvent rester sur un parcours extérieur s’il est protégé d’un filet.

Des dérogations sont possibles pour les élevages commerciaux, sous réserve qu’elles soient motivées par une nécessité au regard du bien-être animal et/ou du maintien de label ou d’appellation.

Il n’y a pas de dérogation possible au confinement ou à la pose de filets pour les basse-cours. Tout lâcher de pigeons est interdit.

Rassemblement d'oiseaux vivants

Les rassemblements peuvent avoir lieu sous dérogation, si des dispositions sont mises en œuvre pour éviter tout risque de contamination par les oiseaux sauvages et entre oiseaux issus de différents élevages. La présentation de palmipèdes vivants est interdite.

Restriction pour la chasse

Le lâcher du gibier à plume est interdit. Une dérogation est possible pour les lâchers de galliformes (notamment faisans et perdrix) qui peuvent être, autorisés si les trois conditions suivantes sont respectées : 

  1. l’élevage ne doit pas détenir de canards ;
  2. un vétérinaire doit faire une visite de biosécurité dont le résultat doit être favorable ;
  3. un vétérinaire atteste du bon état clinique des animaux (valable une semaine).

Pour réduire le risque de contamination, le lâcher des galliformes doit être réalisé dans une zone dans laquelle la pression de chasse est importante au moment du lâcher. Il doit être effectué à distance suffisante des zones de concentration de gibiers d’eau (plans d’eau, etc).

Il ne peut y avoir de dérogation pour les canards et autres palmipèdes.

Toutes les demandes de dérogation doivent être adressées à l'adresse suivante :

ddcspp-pp@indre.gouv.fr ou par fax au 02.54.27.06.99

Pour tout renseignement, vous pouvez joindre à la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations,

Caroline MALLET, Pascal BIRBA au 02.54.60.38.00

En cas de suspicion le week-end, contactez la Préfecture de l'Indre au 02.54.29.50.00

La gestion de ce nouvel épisode d’influenza aviaire dépend

de la mobilisation et l’engagement de tous les acteurs du secteur

> communiqué de presse - influenza aviaire hautement pathogène H5N8 - point sur les mesures applicables - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb