Brèves

Vigilance orange canicule

> Voir l'article

Renforcement des mesures de protection contre l'influenza aviaire - conséquences pour l'Indre

 
Renforcement des mesures de protection contre l'influenza aviaire - conséquences pour l'Indre

Plusieurs cas d'Influenza aviaire Hautement Pathogène (IAHP) sur la faune sauvage ont été déclarés ces dernières semaines en Europe. Les plus proches de la France sont situés à la frontière de l'Allemagne, de la Suisse et de l'Autriche. Ce sérotype d'IAHP, H5N8, a été considéré comme non zoonotique (pas de risque de transmission à l'homme).

Cette menace pour les élevages français conduit à revoir le niveau de risque de « négligeable » à « modéré » dans la majorité du territoire, et de « négligeable » à « élevé » dans les zones géographiques où se concentrent les oiseaux sauvages.

Dans l’Indre, 28 communes situées principalement en Brenne (cf.liste en annexe) sont placées en risque élevé, toutes les autres étant en risque modéré.

Outre la réactivation de la surveillance des oiseaux sauvages trouvés morts (mortalités groupées de 3 oiseaux au moins ou d'un seul cygne) confiée à l’ONCFSOffice national de la chasse et de la faune sauvage, certaines mesures ont été mises en place dans ces deux zones. Les deux zones sont concernées par l’interdiction de lâcher de pigeons.

Mesures s'appliquant au niveau de risque modéré (toutes les communes) :

- surveillance quotidienne des animaux des élevages commerciaux, de leur état sanitaire, des taux de mortalité, des consommations d'eau et d'aliments, des chutes de ponte ; information du vétérinaire sanitaire obligatoire en cas de dépassement des critères d'alerte (élevages de plus de 1 000 animaux) ou de constats inquiétants.

Mesures s'appliquant, en plus des précédentes, au niveau de risque élevé (28 communes) :

- claustration des volailles et autres oiseaux détenus en captivité, ou à défaut protection par des filets ; une dérogation est possible pour les seuls élevages commerciaux, sur demande à la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, après visite du vétérinaire sanitaire ;

- surveillance quotidienne de tout élevage de volailles, y compris les basse-cours, de l'état sanitaire des animaux et appel du vétérinaire en cas de doute ;

- les rassemblements d'oiseaux (concours, marchés, expositions...) sont interdits, ainsi que la participation d'oiseaux de la zone, à des rassemblements, en dehors de cette zone ;

- interdiction de lâcher et de transport de gibier à plume ; interdiction de transport des appelants.

Rappel des autres mesures de biosécurité

 Les règles de biosécurité de base s'appliquant à tout élevage en tout temps restent plus que jamais obligatoires, notamment l'alimentation et l'abreuvement à l'abri de tout contact des oiseaux sauvages et de leurs fientes, ainsi que la protection des réserves d'aliments, d'eau et de litière, vis à vis des oiseaux sauvages et de leurs souillures.

Liste des 28 communes de l’Indre placées en risque élevé :

 Arpheuilles, Azay le Ferron, Le Blanc, Buzançais, Chitray, Ciron, Douadic, Lingé, Luant, Lureuil, Martizay, Méobecq, Mézières en Brenne, Migné, Neuillay les Bois, Niherne, Nuret le Ferron, Paulnay, Pouligny Saint Pierre, Rosnay, Ruffec, Sainte-Gemme, Saint Genou, Saint Maur, Saint-Michel en Brenne, Saulnay, Velles et Vendoeuvres.

affiche : lutte contre l'influenza aviaire dans les basses cours :

> doc basse-cour - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

communiqué de presse :

> communiqué de presse H5N8 - renforcement des mesures de protection contre l'influenza aviaire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb