Brèves

Vigilance orange canicule

> Voir l'article

Signature du Schéma départemental des Services aux Familles

 
Signature du Schéma départemental des Services aux Familles

Lundi 06 février 2017, le préfet de l’Indre, Seymour MORSY, a signé le Schéma départemental de Services aux familles, aux côtés de Monsieur BLONDEAU vice-président du Conseil départemental, Madame FLAMENT maire-adjointe de Châteauroux, Madame PÉAN, présidente de l’UDAF 36, Monsieur DELLAVALLE, président de la CAF de l’Indre, Monsieur GACHET, directeur académique des services de l’Éducation nationale, Madame HEMERY-BRICOUT, directrice de la CAF de l’Indre, Monsieur BARRE, représentant de MSAMutualité sociale agricole Berry Touraine et Monsieur SCHUSTER, Juge aux affaires familiales auprès du Tribunal de Grande Instance de Châteauroux, en présence de Madame De GOUVILLE, directrice de la Prévention et du développement social au Conseil départemental.

Pour soutenir efficacement les familles et permettre aux parents de concilier vie familiale et vie professionnelle, l’État s’est fixé des objectifs ambitieux en matière de développement de l’accueil pour les jeunes enfants et de soutien à la parentalité.

Les politiques en matière d’accueil du jeune enfant et de soutien à la parentalité obéissent à une même logique de services aux familles. Elles mobilisent les mêmes institutions, principalement le conseil départemental et la caisse d’allocations familiales. C’est pourquoi, dans le cadre de la mobilisation de l’action publique, est intervenue une réforme de la gouvernance qui repose sur :

- la création d’une instance de pilotage unique, la commission départementale des services aux familles ;

- l’élaboration concertée d’un schéma départemental des services aux familles.

Dans l’Indre, les partenaires signataires ont souhaité poursuivre la démarche de dynamique partenariale et de coordination, en élaborant un schéma départemental relatif à l’accueil de la petite enfance et du soutien à la parentalité.

Ce schéma poursuit des objectifs répartis selon les 4 axes stratégiques suivants :

- améliorer le maillage territorial en matière d’offre d’accompagnement à la parentalité
- répondre aux besoins des familles les plus vulnérables ;
- renforcer et adapter la communication sur l’offre ;
- favoriser une action coordonnée des acteurs sur le territoire.

Globalement, dans le département, l’offre d’accueil de la petite enfance est adaptée aux besoins :

En 2015, le nombre de places était de :
- 735 places en accueil collectif (crèches, multi-accueil et structures d'accueil occasionnel)
- 5 426 places en accueil individuel (assistants maternels)

Six projets sont en cours ou prévus en 2017, soit 32 places supplémentaires d'accueil collectif.

photo 030