Réglementation relative aux lâchers de ballons et lanternes volantes

 
 
Réglementation relative aux lâchers de ballons et lanternes volantes

Le règlement européen sur les règles de l’air (UE) n° 923/2012 de la commission européenne du 26 septembre 2012 établissant les règles de l’aire communes et des dispositions opérationnelles relatives aux services et procédures de navigation aérienne, dispose qu’un ballon libre non habité est exploité de manière à ce qu’il présente le moins de danger possible pour les personnes, les biens ou d’autres aéronefs.

Dans le cadre de cette réglementation, la Direction générale de l’Aviation civile émet, d’une façon générale, un avis défavorable à la pratique de lâchers de ballons ou de lanternes volantes sur les communes suivantes du département de l’Indre où il y a un aérodrome ou qui sont à proximité d’un aérodrome :

- Proximité de l’aérodrome d’ARGENTON-SUR-CREUSE : ARGENTON-SUR-CREUSE, CHAVIN, LE MENOUX, LE PÉCHEREAU, MAILLET, MALICORNAY, MOSNAY , SAINT-MARCEL, TENDU

- Proximité de l’aérodrome du BLANC : BELABRE, CONCREMIERS, LE BLANC, MAUVIERES, POULIGNY-SAINT-PIERRE, RUFFEC, SAINT-AIGNY, SAINT-HILAIRE-SUR-BENAIZE

- Proximité de l’aérodrome de CHÂTEAUROUX : CHÂTEAUROUX, COINGS, DÉOLS, MONTIERCHAUME, VINEUIL

- Proximité de l’aérodrome de CHÂTEAUROUX-VILLERS : CHÂTEAUROUX, DÉOLS, NIHERNE, SAINT MAUR, VILLEDIEU-SUR-INDRE, VILLERS-LES-ORMES, VINEUIL

- Proximité de l’aérodrome d’ISSOUDUN : CHEZAL-BENOIT, CHOUDAY, CONDÉ, ISSOUDUN, SEGRY, SAINT-AUBIN.

 Dans les autres communes, il n’y a pas d’interdiction mais les recommandations suivantes sont préconisées :

  • les ballons de baudruche ou lanternes volantes ne sont pas attachés entre eux ;
  • l’enveloppe des ballons de baudruche ou lanternes volantes est constituée de matériaux non métalliques, de façon à ne pas être réfléchissants pour les radars ;
  • les ballons de baudruche sont de volume inférieur à 50 litres, et gonflées à l’hélium, qui est un gaz inerte ;
  • la plus grande dimension des lanternes volantes ne dépasse pas 120 centimètres ;
  • les lanternes volantes sont composées de matériaux non susceptibles de s’enflammer lors de l’utilisation de celles-ci.

Les services préfectoraux ne délivrent pas d’autorisation. Les organisateurs doivent solliciter l’avis du maire de la commune concernée qui pourra éventuellement, en vertu de ses pouvoirs de police, interdire le lâcher de ballons ou de lanternes volantes pour des motifs de sécurité : ex : conditions météorologiques (période de sécheresse, grands vents...), proximité d’un monument historique, risque de propagation de feux à un massif boisé…

Il est rappelé que les organisateurs sont responsables des conséquences éventuelles que peut générer ce type d’activité.

A titre indicatif, une fiche relative aux lâchers de ballons de baudruche et de petits ballons à air chaud ou lanternes volantes, qui sensibilise notamment sur les conséquences possibles sur l’environnement, est consultable sur le site internet du Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Lachers_de_ballons_et_lanternes_volantes-051015_VFF2.pdf

Pour toute information complémentaire, le Service Interministériel de Défense et de Protection Civile (SIDPC) de la préfecture peut être contacté (N° tél : 02 54 29 50 70 ou 02 54 29 50 79).